L’ère de la mondialisation : vers la fin des Etats-nations ?

Il fut un temps où les royaumes se livraient à une course effrénée dans le but d’accumuler du pouvoir, par un savant mélange de mariages, conquêtes armées et héritages – situation que l’on peut qualifier d’ordre dynastique. Cet ordre se caractérisait par la volonté des rois de conquérir de nouveaux territoires ; mécanisme constituant un élément central des relations ...

Lire la suite

Compte-rendu de la table ronde : Science Po Lausanne, et après ?

Contrairement aux formations au sein desquelles compétences et diplômes permettent l’exercice d’une profession bien précise, celle en science politique ouvre la porte à de nombreuses perspectives professionnelles. Ces larges débouchés représentent bien entendu une richesse et une chance, mais peuvent également nourrir une certaine incertitude chez les étudiants. En effet, on observe fréquemment que les étudiants choisissent cette ...

Lire la suite

Cospo-votation : No Billag

En matière de campagne, celle de l’initiative No Billag fut d’une rare intensité : loin de nous l’idée d’en étendre encore la longueur. Cependant, COSPOL s’engageant à proposer des débats sur l’actualité politique, il convenait d’en organiser un regroupant quelques habitués (rescapés) des plateaux politiques. Nous avons eu le plaisir d’accueillir quatre intervenants : deux « pour » l’initiative, et deux « contre ». ...

Lire la suite

Table ronde : Histoire du monde au XIXe siècle

Cette table ronde, organisée par le CHRIM (centre d’histoire internationale et d’études politiques de la mondialisation), réunissait plusieurs intervenant·e·s invité·e·s autour d’une discussion du nouvel ouvrage codirigé par Pierre Singaravélou et Sylvain Venayre : L’histoire du monde au XIXe siècle[1]. Les deux codirecteurs souhaitaient par ce livre présenter une nouvelle façon de parler du XIXe siècle. Partant d’une rencontre ...

Lire la suite

Conférence : Les Nouveaux Prédateurs. Main basse sur notre avenir

Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon sont deux sociologues français·e·s ayant consacré la plus grande partie de leur carrière académique à l’étude de la haute bourgeoisie, française d’abord, puis européenne et mondiale. Cette conférence intitulée Les nouveaux Prédateurs, Main basse sur notre avenir, fait état des analyses de trente années de recherche au sujet de cette classe dominante. D’abord ...

Lire la suite