Le 11 avril dernier, le Comité de Science Politique de Lausanne (COSPOL) a eu le plaisir de recevoir Mesdames Michela Bovolenta, secrétaire centrale au syndicat des services publics et Lydia Masmejan, conseillère municipale PLR à Pully, ainsi que Messieurs Hadrien Buclin, député solidaritéS au Grand conseil et Jean-Hugues Busslinger,responsable de la politique générale au Centre Patronal,afin de débattre autour de ...

Lire la suite

Compte-rendu : Science Po Lausanne, et après ?

Le vendredi 2 novembre 2018 a eu lieu la seconde édition de l’événement « Science Po Lausanne, et après ? », une table-ronde autour de laquelle des ancien·ne·s diplômé·e·s du Master de Science Politique de l’UNIL exposent leurs différents parcours professionnels depuis la fin de leurs études. Elle donne ainsi la possibilité aux étudiants d’échanger avec ceux-ci par la suite. Cette ...

Lire la suite

Table ronde : cinquantenaire de Mai 68

Pour commémorer comme il se devait les évènements de Mai 68, COSPOL s’est donné pour mission de réunir plusieurs chercheurs s’y rattachant de par leurs travaux. Tout d’abord Jean Batou, historien, professeur honoraire à l’Université de Lausanne (UNIL), auteur de Nos années 68 dans le cerveau du monstre paru aux éditions de l’Aire, présentera Mai 68 en Suisse à ...

Lire la suite

Conférence : La Grève générale de 1918 en Suisse

Introduction À l’occasion du Centenaire de la Grève générale suisse, Nous avons eu le plaisir d’accueillir, à l’université de Lausanne, M. Marc Perrenoud, co-fondateur de la base de données des archives des Documents Diplomatiques Suisses (DDS), spécialiste des Relations internationales de la Suisse et des mouvements ouvriers (notamment neuchâtelois). Nous vous proposons ici un compte rendu de cet ...

Lire la suite

André Gorz et l’éthique de la liberté

Gérard Horst, André Gorz ou encore Michel Bosquet ; trois pseudonymes pour un même penseur, autodidacte, qui se refuse à l’assignation identitaire. Né en Autriche en 1923, c’est sous le nom d’André Gorz qu’on le connait aujourd’hui… Se qualifiant d’apatride et de « déraciné » suite à l’Anschluss, il renie en partie la culture et la langue allemande. Cette position particulière ...

Lire la suite