À propos de Boris Colinas

Président (2014-2016) et auteur de COSPOL - Comité Science Politique. Étudiant à l'Université de Lausanne et partit en échange à l'Université d'Amsterdam.

Arab uprisings: from street politics to global solidarities

Rather than a presumed “awakening” and contrary to a form of “presentism”, which consists on the vision of an ever changing and “eternal Middle East” (Davis, 2009); the Arab uprisings were a continuation of protests that have broken out in the region since nearly thirty years (Gelvin, 2016: 334). Indeed, before the 2011 uprisings, the Arab world had gone ...

Lire la suite

Le changement dans les Variétés du Capitalisme

tonotfallasleep.blogspot.ch - Arman’s accumulations of single things from the everyday Au cours des années 70, alors que les principes keynésiens avaient jusque-là prédominé, l’inflation et le chômage frappent une grande partie des économies mondiales et les analyses de l’économiste britannique sont perçues comme étant incapables d’interpréter la nouvelle phase récessionnaire qui heurte ...

Lire la suite

Political and ethical implications of globalization

Discussing the political and ethical implications of two components of globalization: democratic deliberation and civil liberty as well as Media imperialism. According to Anthony McGrew, globalization comprises a “multiplicity of linkages and interconnections that transcend the nation states (and by implication the societies) which make up the modern world system. It defines a process through which events, ...

Lire la suite

Populisme : Stratégie de stigmatisation

Photo de  Stéphane Lagoutte/M.Y.O.P. © Depuis les années 1990, le « populisme » refait surface dans le discours politico-médiatique, où, connoté négativement, il renvoie désormais au nationalisme et à la xénophobie d’extrême droite. Sous-jacente à cette disqualification du populisme, l’idée d’une incapacité du peuple à décider selon ses intérêts. Le ...

Lire la suite